Aller au contenu

Télépratiquez-vous?

Avec la pandĂ©mie, plusieurs membres de l’APTS ont dĂ» travailler en tĂ©lĂ©pratique, surtout dans les secteurs des services psychosociaux et de la rĂ©adaptation – qui s’y prĂȘtaient mieux, par exemple, que ceux des laboratoires et de l’imagerie mĂ©dicale. Voici un tour d’horizon des avantages et inconvĂ©nients de la tĂ©lĂ©pratique, suivi de la conclusion de notre sĂ©rie sur le tĂ©lĂ©travail.

DĂ©mystifier la mission CRDI-TSA

Trois intervenantes du Centre de rĂ©adaptation en dĂ©ficience intellectuelle et trouble du spectre de l’autisme (CRDI-TSA) de l’Estrie tĂ©moignent de ce qui est Ă  la source de leur motivation professionnelle. Voici le portrait de cette mission, signĂ© par une conseillĂšre syndicale en relations de travail.

Appel Ă  un geste concret de reconnaissance professionnelle

Au moment d’écrire ces lignes 7 450 personnes avaient signĂ© la pĂ©tition lancĂ©e le 6 avril dernier, rĂ©clamant le remboursement par le gouvernement des cotisations aux ordres professionnels. Elles faisaient ainsi Ă©cho Ă  la prĂ©sidente de l’APTS qui, dans une lettre adressĂ©e au ministre Christian DubĂ© le 22 fĂ©vrier, Ă©crivait que dans le contexte de crise sanitaire, « il est inconcevable d’exiger que nos membres payent de leur poche afin d’avoir le droit d’offrir des services Ă  la population ».

Mener une lutte collective contre la surcharge

La surcharge de travail, un flĂ©au qui dure depuis trop longtemps, a de graves consĂ©quences sur la santĂ© physique et psychologique de bien des membres de l’APTS. La rĂ©sistance s’organise contre ce phĂ©nomĂšne, qu’on aurait tort de voir comme une fatalitĂ©.

DĂ©lestage et rĂ©affectation: la vigilance s’impose

La pratique professionnelle des membres de l’APTS a Ă©tĂ© bouleversĂ©e par le dĂ©lestage et la rĂ©affectation opĂ©rĂ©s dans le rĂ©seau dĂšs avril. Avec la 2e vague de la pandĂ©mie, dĂ©clarĂ©e le 21 septembre dernier, l’APTS a jugĂ© nĂ©cessaire de mettre en place une stratĂ©gie pour rĂ©duire les impacts d’une 2e  phase de dĂ©lestage et de rĂ©affectation.

Apprendre à défendre sa profession

Comment peut-on revendiquer des conditions de pratique respectueuses de nos obligations et dĂ©fendre les intĂ©rĂȘts des gens que l’on dessert? Tel est l’objet d’une formation bientĂŽt offerte aux membres de l’APTS.

Laboratoires : des leçons à tirer de la pandémie

La crise sanitaire a imposĂ© une modification importante de l’organisation du travail dans les laboratoires, qui a remis en question les fondements mĂȘmes de la dĂ©marche OPTILAB. Avant de revenir Ă  la normale et de repartir officiellement la machine, peut-on au moins prendre le temps d’y rĂ©flĂ©chir?

DĂ©lestage et pratique professionnelle : ce qu’il faut savoir

Le dĂ©lestage de membres de l’APTS et les rĂ©affectations en CHSLD posent certains problĂšmes quant Ă  la pratique professionnelle. L’urgence inhĂ©rente Ă  la crise sociosanitaire et Ă  l’obligation de juguler l’hĂ©catombe dans les milieux de soins aux personnes ĂągĂ©es accentuent la dĂ©sorganisation structurelle du rĂ©seau de la santĂ© et des services sociaux.

La créativité au service de la sécurité au travail

À l’initiative d’une thĂ©rapeute en rĂ©adaptation physique (TRP), un dispositif aussi simple qu’ingĂ©nieux a Ă©tĂ© mis au point Ă  peu de frais et est maintenant disponible sur commande. Il permet de dĂ©placer les personnes alitĂ©es sans effort, rĂ©duisant les risques de blessure pour le personnel.

Être intervenant·e en soins spirituels en 2020

L’automne dernier, le ministĂšre a chargĂ© un nouveau groupe de travail de rĂ©viser ses orientations relatives Ă  l’intervention spirituelle dans les Ă©tablissements. Ses recommandations devraient ĂȘtre connues en 2021. Comme nous savons peu de choses de cet exercice menĂ© 10 ans aprĂšs l’adoption des prĂ©cĂ©dentes orientations, des dĂ©marches sont en cours pour obtenir davantage d’information et faire entendre la voix de nos membres.

Faire défiler vers le haut