La prévention obligatoire pour le personnel du réseau

Chaque jour, des salarié·e·s du réseau de la santé et des services sociaux subissent dans le cadre de leur travail des actes de violence, physique ou psychologique, qui se traduisent par des absences. Alors qu’il est déjà en manque de ressources, le réseau se prive ainsi annuellement de près de 16 000 personnes à temps plein.

Lire la suite

Pour que la violence au quotidien ne soit plus la norme

Coups de poing, coups de pied, morsures, crachats, les agressions sont quotidiennes dans les résidences à assistance continue (RAC) des centres de réadaptation en déficience intellectuelle et trouble du spectre de l’autisme (CRDITSA). Elles engendrent de très nombreux arrêts de travail et quantité de démissions. Face à ce fléau, les équipes syndicales agissent.

Lire la suite