Les personnes qui ne sont pas familières avec les laboratoires de biologie médicale ne peuvent imaginer l’état alarmant dans lequel la pandémie de COVID-19 a plongé les techniciennes de laboratoire diplômées et les technologistes médicales durant la première vague, et de façon encore plus dramatique dans la seconde.

Lire la suite

À moins que nous réussissions collectivement à briser rapidement cette deuxième vague de COVID-19, le gouvernement devra envisager à nouveau le délestage de certaines activités afin de pouvoir réaffecter le personnel vers les endroits névralgiques, et ce, bien que les ministres Christian Dubé et Lionel Carmant aient déclaré vouloir maintenir tous les services à la population.

Lire la suite

Dans le contexte de la COVID-19, l’APTS constate que la fréquence des problèmes de santé physiques ou psychologiques augmente chez ses membres. Malheureusement, plusieurs n’ont pas le réflexe de faire une réclamation d’accident du travail ou de maladie professionnelle à la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) alors que le problème de santé découle directement du travail.

Lire la suite

La crise sanitaire a imposé une modification importante de l’organisation du travail dans les laboratoires, qui a remis en question les fondements mêmes de la démarche OPTILAB. Avant de revenir à la normale et de repartir officiellement la machine, peut-on au moins prendre le temps d’y réfléchir?

Lire la suite

Vous est-il arrivé de vous interroger sur ce qui a amené vos collègues d’origine étrangère à venir travailler au Québec ou sur ce qu’avait été leur parcours professionnel au préalable? Les histoires d’immigration nous en apprennent beaucoup sur les autres et nous font voir notre réalité autrement.

Lire la suite

Le 10 avril dernier, le cabinet de la ministre McCann annonçait une « réorientation » du projet OPTILAB en soulignant qu’à l’avenir tout transfert d’analyses sera assujetti à des conditions précises, que le MSSS s’engage à faire respecter. C’est à l’usage qu’on verra.

Lire la suite