Après tous les sacrifices consentis par la population pour limiter les effets de la pandémie, après la confiance que les Québécois·es ont mis dans leur gouvernement en suivant ses directives malgré les nombreuses contraintes imposées à leur liberté, après toutes les réflexions que cette situation exceptionnelle a inspirées et tous les constats appelant des changements d’envergure dans nos façons de faire, c’est vraiment consternant qu’on nous propose une sortie de crise aussi peu inspirée.

Lire la suite

La pandémie de la COVID-19 a mis en lumière à quel point le Québec est désormais dépendant des usines de production outre-mer pour s’approvisionner en articles aussi simples que des masques. Alors qu’on observe une montée du protectionnisme dans plusieurs pays, aurions-nous trop misé sur la mondialisation et le libre-échange?

Lire la suite

En mars dernier, la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, a pris les grands moyens pour faire face à la pandémie. Si l’intention était noble, le prix à payer risque d’être élevé. En modifiant les conventions collectives des personnes salariées du réseau de la santé et des services sociaux (RSSS), elle a donné d’énormes pouvoirs aux gestionnaires afin de pallier la pénurie de main-d’œuvre qui sévissait déjà depuis trop longtemps dans les établissements. Une carte blanche utilisée pratiquement sans garde-fou contre les dérives possibles de l’application de ces mesures dans les «mastodontes bureaucratiques» que sont nos centres intégrés (CISSS et CIUSSS).

Lire la suite

Dès le 21 mars, dans l’urgence de la crise, le gouvernement Legault a décidé de délester certaines activités pour pouvoir relocaliser rapidement le personnel vers les points chauds si nécessaire. Nombre de technicien·ne·s et de professionnel·le·s de la santé et des services sociaux ont ainsi réduit leurs activités, parfois de manière abrupte, délaissant une partie des personnes auxquelles ils et elles procuraient des soins et des services.

Lire la suite

Est-ce le mépris systémique de nos dirigeants envers un travail accompli majoritairement par des femmes qui explique le retard de plus de 20 % des salaires du personnel des réseaux de l’éducation et de la santé et des services sociaux par rapport à ceux des autres organismes du secteur public, où les hommes sont majoritaires, et ce, malgré des niveaux de compétence comparables? Peut-être.

Lire la suite

C’est une femme fière et bien déterminée à faire rayonner l’APTS qui a été élue par le congrès à la présidence de l’organisation syndicale le 19 novembre dernier. «Je veux que l’APTS se donne les moyens de ses ambitions et participe pleinement aux débats publics, qu’elle n’hésite pas à prendre l’initiative. Nous devons créer des liens avec d’autres organisations pour cumuler nos forces au service de causes communes», lance Andrée Poirier.

Lire la suite

Une foule impressionnante de 500 000 personnes jeunes et moins jeunes, un record historique au Québec, a envahi les rues du centre de Montréal, le vendredi 27 septembre, pour rappeler l’urgence d’agir : la lutte aux changements climatiques doit être une priorité absolue. Elle accompagnait Greta Thunberg, la jeune Suédoise à l’origine de ce vaste mouvement planétaire.

Lire la suite