Marie-José Chagnon

Budget du Québec 2022-2023 : la clarté dans le brouillard

Mardi dernier, le ministre des Finances du Québec a déposé son dernier budget avant la prochaine campagne électorale. Nous y apprenons que, malgré la pandémie et le choc budgétaire qu’elle provoqua, les finances de l’État demeurent bonnes.

Le privé en santé: comment en parler pour gagner la bataille?

Nous serons en congrès dans quelques semaines pour doter l’APTS d’une toute nouvelle plateforme politique, une étape historique qui m’enthousiasme car elle permettra à notre organisation de s’imposer comme un véritable vecteur de changement.

Hébergement des adultes : les clés de milieux de vie inclusifs et de qualité

A la suite du dépôt en chambre de la politique gouvernementale d’hébergement et de soins et services de longue durée, l’APTS a émis par voie d’avis des recommandations afin que le plan d’action qui sera dévoilé cet automne réunisse toutes les conditions gagnantes pour créer réellement des « milieux de vie qui nous ressemblent ».

Un automne chargé

C’est un automne chargé qui se dessine à l’horizon pour l’APTS. Outre la 4e vague, qui maintiendra une pression indue sur le personnel professionnel et technique et qui obligera encore une fois notre réseau de la santé et des services sociaux (RSSS) à faire des pieds et des mains pour maintenir l’offre de soins et de services dans ses missions qui ne sont pas concernées par la pandémie, nous serons de notre côté en pleine tournée d’assemblées générales spéciales afin de vous présenter l’offre globale que le gouvernement nous a soumise au début de l’été.

6 milliards $ pour les services de garde: comment les investir intelligemment?

Début août, dans ce qui était alors la pré-campagne électorale fédérale, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, et le premier ministre du Québec, François Legault, ont convié les médias pour annoncer une entente concernant les services de garde à l’enfance. On apprenait alors que 6 milliards de dollars seraient transférés sur cinq ans, du gouvernement fédéral au provincial.

« Professionnel·le·s » et syndicalisme : incompatibles?

C’est à cette idée reçue décidément tenace que s’attaquait Louise Boivin, professeure au Département de relations industrielles à l’Université du Québec en Outaouais (UQO) dans le cadre de la deuxième édition du Carrefour des idées, Comprendre pour choisir.

Des chiffres qui appellent à changer le monde

La seconde édition du Carrefour des idées, Comprendre pour choisir, a eu lieu les 5 et 6 mai dernier dans le cadre de la réflexion en cours depuis deux ans pour doter l’APTS d’une nouvelle plateforme politique. L’objectif des conférences et discussions prévues à cette occasion était de prendre du recul pour avoir une vision plus globale du contexte dans lequel nous évoluons afin d’agir de façon éclairée. Retour sur la conférence d’ouverture.

Résidences à assistance continue (RAC) : une mission noble… à revaloriser

Alors que l’expertise des éducateur·rice·s en RAC pourrait faire des miracles pour l’adaptation et la réadaptation des usager·ère·s, celle-ci demeure tristement méconnue. Nous vous invitons à découvrir dans cette vidéo le rôle de ces personnes passionnées et leur quotidien face à un système malheureusement déconnecté des besoins sur le terrain.

Prix SRS : une ergothérapeute récompensée pour sa contribution pendant la pandémie

Cette année encore plusieurs membres de l’APTS ont vu leurs projets récompensés par les prix « Stars du Réseau de la Santé » de la Caisse Desjardins du Réseau de la santé (Prix SRS). Dans la catégorie Performant, la première position va à un protocole de mise en position ventrale déployé en un temps record pour soulager la détresse respiratoire des personnes atteintes de la COVID-19. Geneviève Thériault-Poirier, qui pratique comme ergothérapeute au CHUM et a soumis le projet, a accepté de nous en parler.

Hissez les voiles!

Excédée par le peu d’attention portée aux difficultés vécues par les membres de sa profession, une orthophoniste du CISSS de la Montérégie-Centre a choisi la poésie pour adresser ses doléances au gouvernement Legault.